Comment reconnaître une huile de ricin pure ?

L’huile de ricin est une huile aux vertus exceptionnelles. Elle est réputée pour ses plusieurs propriétés pour la peau, les cheveux, les ongles et la santé. Si cette huile a toujours été utilisée dans son état pur, elle connaît aujourd’hui plusieurs variantes qui sont toutes aussi efficaces les unes que les autres. Toutefois, afin de profiter pleinement de tous les bienfaits de l’huile de ricin, il est conseillé de privilégier pour l’huile pure, sans additifs ni des colorants. Le fait est alors de reconnaître une huile de ricin pure avec la présence des nombreuses versions présentes sur le marché. C’est pourquoi, nous avons élaboré ce chapitre afin de vous aider à savoir différencier l’huile de ricin pure et les variantes.

Obtention de l’huile de ricin pure

L’huile de ricin est obtenue à partir des graines des fruits de ricin. Le ricin qui est un arbre issu de l’Afrique tropicale, mais qui est également présent dans des régions qui possède un climat favorable à sa culture. Le ricin doit être cultivé en suivant les principes de l’agriculture biologique afin d’extraire une huile entièrement bio et pure. Une graine de ricin constitue en moyenne 50% d’huile et il faut environ 1800 graines pour obtenir 1 litre d’huile. L’huile de ricin est obtenue par plusieurs méthodes d’extraction, mais pour être entièrement pure, elle doit être extraite par première pression à froid.

La pression à froid de l’huile de ricin

La pression à froid est le seul moyen d’extraire l’huile de ricin afin d’obtenir une huile pure et bio. Cette méthode consiste à presser les graines sans aucun traitement à chaud. Il suffit seulement d’enlever la peau des graines et de les passer à la presse. L’huile préservera alors toutes ses qualités puisque ses composants n’ont pas été soumis à la chaleur, quoiqu’elle s’obtienne en petite quantité. Par ailleurs, les graines de ricin utilisées pour la pression à froid doivent également être pures, c’est-à-dire, qui ont été cultivées sans additifs chimiques ni de pesticides. Si ces conditions sont respectées, l’huile de ricin obtenue sera parfaitement pure et bio.

L’odeur de l’huile de ricin pure

L’huile de ricin est souvent mélangée avec d’autres ingrédients ou de parfum avant d’être mis en vente sur le marché. Il est ainsi difficile de connaître sa vraie odeur. Cependant, afin de ne pas s’induire en erreur, il est important de connaître l’odeur de l’huile de ricin pure. Cela permettra également de bien choisir son huile. Contrairement aux autres huiles qui ont une odeur assez piquante comme l’huile de coco ou l’huile d’olive, l’huile de ricin quant à elle présente un parfum assez neutre. Si l’huile de ricin est bien pure, elle ne doit dégager aucune odeur particulière. Elle se caractérise uniquement par un parfum très léger qui ne pourrait pas piquer sauf pour les plus sensibles. Par contre, si l’huile de ricin est conservée à plus de deux ans, son odeur change et devient plus forte. Ainsi, si vous acquériez une huile de ricin qui présente une forte odeur, c’est qu’elle est peut-être déjà vieille. Cependant, si vous constatez une autre odeur qui soit trop forte ou piquante, c’est que l’huile n’est plus pure mais mélangée avec d’autres additifs.

La texture de l’huile de ricin pure

Comparée aux autres huiles végétales qui sont souvent plus fluides, l’huile de ricin possède quant à elle une structure assez visqueuse. Elle est plus épaisse que les autres huiles végétales et c’est la raison pourquoi elle est plus difficile à appliquer. Ainsi, l’huile de ricin est facilement reconnaissable de par cette texture qui la différencie des autres huiles. Sa couleur transparente permet aussi de la reconnaître à première vue.

 

Laisser un commentaire