L’évaluation des besoins pour l’agriculture numérique

Comme d’autres activités économiques, l’agriculture est de plus en plus touchée par la révolution numérique et nous sommes au seuil d’une transformation importante de l’industrie.L’agriculture numérique fait référence à l’emploi de technologies informatiques et offre de nouvelles opportunités grâce à la disponibilité omniprésente d’outils hautement interconnectés en données dans le cadre de la «quatrième révolution industrielle».

Les technologies

Les technologies qui permettent l’agriculture numérique sont multiples et variées et incluent des outils d’agriculture de précisions conventionnelles, ainsi que des outils de calcul et de détection qui sont encours de développement et améliorations. L’intégration des données associées à plusieurs technologies et le transfert en temps réel des données permettent d’obtenir des gains de productivité.

L’analyse des données est essentielle pour tirer les avantages de l’agriculture numérique. Les principaux outils existants à ce jour sont les capteurs, les contrôleurs numériques, la communication numérique et les outils d’aide à la décision comme le logiciel exploitation agricole. Les activités sur terrain sont également accélérées par l’utilisation de la géolocalisation (GPS), des systèmes d’information géographique, des moniteurs de rendement, d’échantillonnage de précision du sol, de la détection proximale et à distance, des véhicules aériens sans pilote, des technologies à taux variable, du guidage automatique et de la robotique.

Évaluation des besoins pour l’agriculture numérique

L’agriculture suit d’autres secteurs de l’industrie. Les avantages des technologies numériques constituent la principale source d’augmentation de l’efficacité de la production. Dans un environnement économique mondial, la compétitivité de notre agriculture régionale est étroitement liée à sa capacité d’innover dans ces aspects essentiels du système de production. Mais l’agriculture numérique créera également une fracture numérique dans le domaine agricole. Par conséquent, ce processus d’adoption doit être soutenu dans un environnement permettant à l’ensemble de la communauté agricole de tirer pleinement parti des gains d’efficacité de la production.

Opportunités, défis et recommandations pour l’agriculture numérique

En saisissant les opportunités et en surmontant les obstacles, les entreprises technologiques, les agriculteurs et les institutions publiques peuvent aider notre industrie agricole à entrer dans l’ère numérique, tout en renonçant à ces opportunités qui affecteront négativement la compétitivité globale de l’industrie. Les chercheurs ont déterminé que la connectivité limite l’utilisation efficace des technologies d’agriculture numérique dans de nombreuses zones rurales. En règle générale, il existe des besoins concernant l’extension de l’accès au haut débit.

Pour la recherche, les opportunités et les préoccupations sont centrées sur :

  • la disponibilité des données agricoles pour l’analyse

  • des initiatives de recherche très innovantes

  • l’élaboration de nouvelles recommandations de gestion et des partenariats entre la communauté de la recherche et des entreprises du secteur privé.

  • mettre en place une infrastructure de centre de données du secteur public permettant la collecte

  • la conservation et l’analyse sécurisées des données de la ferme, avec les considérations de consentement, de confidentialité et de sécurité appropriées.

En résumé, l’agriculture numérique offre des perspectives intéressantes pour l’agriculture de notre pays, y compris les grandes cultures, les cultures spéciales, le bétail et même la production biologique. L’industrie au sens large et l’infrastructure de soutien publique associée doivent s’adapter à ce nouveau paradigme afin de tirer parti de ces opportunités.

Laisser un commentaire

Univers en question