Comment réussir le nettoyage d’un turbo ?

Nettoyage FAP

L’installation d’un turbo dans le moteur d’une voiture offre actuellement de nombreux avantages en matière de performance. Il permet d’optimiser le fonctionnement moteur en comprimant l’air d’admission par la création d’une surpression d’air. Cela permet alors au moteur de monter en puissance. Cependant, il peut arriver que le turbo soit encrassé. Un nettoyage est alors à envisager pour éviter tous problèmes à l’avenir.

Le turbocompresseur et ses pannes

 

Le turbocompresseur est un organe très complexe. Il est constitué à la fois d’une turbine et d’un compresseur. Il dispose également d’un système de régulation de pression permettant d’éviter l’emballement du moteur. Il peut s’agir d’une soupape de décharge pour un turbo classique ou d’une géométrie variable pour le turbo à géométrie variable.

Plusieurs cas de pannes peuvent être constatés lors de l’encrassement d’un turbocompresseur. Si vous constatez des problèmes de calage, une limitation de la puissance du véhicule ou un allumage du voyant de diagnostic moteur, il peut y avoir un encrassement du turbo. C’est aussi le cas si les fumées produites par le véhicule sont noires. Il est alors nécessaire de réaliser le nettoyage du turbo encrassé.

La préparation du nettoyage

 

Il existe actuellement différentes techniques de nettoyage pour turbocompresseur. Cependant, le traitement sans démontage est la solution de nettoyage la plus privilégiée. Il s’agit d’injecter un produit nettoyant dans le système d’admission afin d’éliminer les traces de calamine. Cette opération est souvent réalisée par un professionnel, mais peut aussi être réalisée soi-même.

Avant de procéder au nettoyage du turbo, il faut se munir d’un produit de nettoyage à usage curatif et d’outils nécessaires à l’opération (équipement de sécurité, pince à collier clic, tournevis…). Il est aussi important de bien préparer la voiture (protection de la carrosserie, réalisation de l’opération dans un lieu aéré, faire tourner le moteur à température de fonctionnement).

Le traitement du turbocompresseur

 

Lors du traitement du turbo encrassé, la première chose à faire est d’accéder au circuit d’admission. Pour ce faire, il faut ouvrir le circuit au niveau du point d’injection. Cette opération implique le desserrement du collier de fixation de la durite, un déboîtement de la durite et un engagement du tube pulvérisateur du côté de l’admission. Bien entendu, il faut prendre en compte également l’aspiration moteur.

Le nettoyage proprement dit du turbocompresseur consiste à injecter le produit nettoyant dans le circuit d’admission, moteur tournant. Ce produit peut ainsi circuler dans le dispositif et traiter les traces de calamine. Il agit aussi bien sur les chambres de combustion que sur les ailettes du compresseur et le système de régulation de pression. Évidemment, pour de meilleurs résultats, l’aide d’un spécialiste est recommandée pour la réalisation du nettoyage.

 

Laisser un commentaire