Comment procéder au nettoyage et au démoussage du toit ?

nettoyage toiture

Les mousses et les lichens sont les ennemis des revêtements de toit. En effet, ces végétaux indésirables les endommagent et les rendent plus fragiles dans le temps et les conséquences sont parfois désastreuses, que ce soit au niveau de l’étanchéité ou de la solidité. Pour prévenir leur apparition, il n’y a mieux de mieux qu’un entretien régulier qui incluse un nettoyage et un démoussage. Voici tout ce qu’il faut retenir à cet effet.

Les différentes méthodes permettant de nettoyer la toiture

 

Il existe plusieurs techniques permettant de nettoyer efficacement le toit des débris et autres végétaux. La première consiste à utiliser un nettoyeur haute pression. Il convient toutefois de rappeler que cet appareil n’est pas toujours recommandé sur les toitures en ardoise ou en tuiles, car la pression pourrait les fragiliser et les rendre poreux. Sur les revêtements en métal, cette technique permet un nettoyage rapide et efficace.

La deuxième technique consiste à utiliser une brosse dure et de l’eau claire et procéder au nettoyage du toit à la main. Celle-ci est nettement plus difficile, car il faudra pouvoir atteindre toutes les parties où il y a de la mousse et des lichens, ce qui n’est pas aisé. Une fois que c’est fait, procédez au rinçage en partant du haut vers le bas de manière à ce que tous les détritus atterrissent au sol. Faites tout de même attention à ce que les résidus ne glissent pas dans la gouttière et pour y veiller, posez un tamis à l’entrée. Enfin, pour un nettoyage et démoussage de toiture efficace, vous pouvez aussi utiliser du détergent naturel que vous aurez mélangé avec de l’eau chaude. Cette technique permet de venir à bout rapidement des végétaux indésirables, mais assurez-vous d’utiliser un détergent biodégradable et évitez qu’elle coule dans la gouttière.

Si l’eau de javel et le chlore permettent d’enlever sans peine les mousses, il reste qu’ils vont fragiliser le revêtement et le rendre poreux. Évitez également le nettoyeur vapeur qui va fragiliser l’étanchéité du revêtement de toit et même risquer de le décoller.

Les différentes méthodes permettant de démousser la toiture

 

Une fois la phase de nettoyage du toit terminée, procédez au démoussage. La pose de fils de cuivre reste un incontournable si vous êtes à la recherche d’une solution à la fois pratique et efficace. Il vous suffira de les poser en haut et sur le rebord de la toiture, la pluie se chargera par la suite de provoquer une oxydation du cuivre qui va chasser les végétaux indésirables du toit. En plus de les éliminer efficacement, les fils de cuivre empêchent leur développement de manière opérante. Reste à changer les fils tous les cinq ans et vous serez tranquille pour les prochaines années. Il convient néanmoins de rappeler que les fils de cuivre sont déconseillés sur les toits métalliques au risque d’entrainer l’apparition de rouilles.

Pour venir à bout des mousses et des lichens, il existe aussi les produits anti-mousses.  Il suffit de les diluer dans de l’eau puis de pulvériser le toit, surtout les parties à démousser, avec la solution.  Pour une efficacité avérée, il est important de laisser agir le produit pendant 24 h avant de rincer le toit avec de l’eau claire et de récupérer les végétaux. Certains produits ne nécessitent ni de temps de pose ni de rinçage, mais ils ne doivent être utilisés qu’en période sèche afin d’éviter que l’eau de pluie vienne ternir son action.

Enfin, certains produits préventifs existent aussi sur le marché et peuvent être utilisés en amont, pour éviter l’apparition et la propagation de la mousse. Dans tous les cas, confiez l’opération à des professionnels dans le domaine, surtout si vous avez une toiture haute ou si le revêtement contient de l’amiante, cela vous évitera de prendre des risques inutiles.

Laisser un commentaire