Nos conseils pour faire fructifier votre assurance vie

Nos conseils pour faire fructifier votre assurance vie

L’assurance vie constitue un placement très intéressant pour faire prospérer un patrimoine ou préparer sa succession. En France, ce sont de nombreux épargnants qui s’orientent vers l’assurance vie. Qu’il s’agisse de l’assurance vie monosupport ou multisupport, vous pouvez bénéficier de rendements plus attractifs que ceux des livrets réglementés. Voici alors quelques conseils pour faire fructifier votre assurance vie.

Bien définir votre profil risque

Pour faire fructifier votre assurance vie rentabilité, il faut bien cerner votre profil de risque. Dans ce cadre, vous pouvez compter sur divers éléments. Il sera d’abord important, en tant qu’épargnant, de définir votre projet patrimonial et la perspective de placement qui en résulte. Un placement à long terme implique plus de risques. L’épargnant doit également raisonner selon le patrimoine total qu’il détient. L’aspect psychologique a également sa part d’importance. C’est ainsi que vous pourrez plus ou moins accepter l’effet des variations même à court terme.

Ce sont tous ces éléments qui vous permettront de définir votre situation. Même si vous êtes prudent, vous pouvez investir jusqu’à 20 % de vos profits en unités de compte.

Utiliser des outils en ligne pour comparer les contrats

Pour optimiser davantage votre contrat d’assurance vie, il faut bien le choisir. L’idéal est alors de procéder à des comparaisons de différents contrats avant de vous lancer. Heureusement, sur internet, il existe de nombreuses plateformes spécialisées qui proposent des outils innovants et fonctionnels pour trouver en quelques clics les meilleurs rendements offerts. Ces outils mettront l’accent sur divers autres points des contrats tels que les frais, les différents services proposés, entre autres. Grâce au classement établi par le comparateur, vous serez éclairé et vous pourrez choisir le ou les contrats susceptibles de faire fructifier votre assurance vie rentabilité.

Choisir divers modes de gestion

Pour rentabiliser vos investissements, notamment dans le cadre de votre assurance vie rentabilité, il faut penser à choisir différents modes de gestion. Dans ce cadre, vous pouvez compter sur deux options. Il s’agit soit de la gestion libre soit de la gestion sous mandat. Avec la gestion libre, vous choisissez de manière libre les dispositifs sur lesquels vous porterez votre investissement et que vous pourrez manager au quotidien.

Avec la gestion sous mandat, vous faites confiance à votre assureur à qui vous déléguez la gestion de votre portefeuille. Vous pourrez compter sur des experts en investissement afin qu’ils vous apportent les meilleurs conseils. Pour choisir la meilleure formule, l’idéal est de solliciter l’expertise d’un courtier en assurance vie.

Souscrire des contrats d’assurance vie très tôt

Les contrats de plus 8 ans ont la possibilité d’obtenir une fiscalité avantageuse en termes d’assurance vie. Alors, il est conseillé de vous lancer très tôt, en souscrivant un contrat. L’idéal est même d’ouvrir un ou plusieurs contrats en utilisant de petits montants pour les alimenter, dans un premier temps.

Ensuite, au cas échéant, vous pourrez y placer des montants de plus en plus importants. Dans cette situation, la date de souscription du contrat sera uniquement prise en considération. Vous pourrez très vite tirer profit des exonérations, ce qui permettra de fructifier davantage votre assurance vie.

Examiner l’ensemble des frais liés

En tant qu’épargnant, les divers frais d’entrée représentent les premiers éléments à examiner dans vos contrats d’assurance vie. Vous devrez vous acquitter de ces frais dans l’immédiat, sinon ils vont réduire le montant investi et retarder le moment où l’assurance vie va fructifier. Toutefois, ces frais d’entrée ne sont pas les seuls.

Les frais de dossier prélevés chaque année sur un capital qui augmente peuvent aussi impacter, notamment sur le long terme. Théoriquement, ils ne doivent pas aller au-delà des 0,7 %. Il faudra vérifier les frais d’arbitrages qui peuvent également s’avérer durs à supporter.

Il faut noter que bon nombre d’assureurs n’exigent plus de frais d’arbitrage et ainsi permettent aux épargnants de mieux profiter de leur assurance vie.

Laisser un commentaire