La RQTH dans le cv d’un travailleur handicapé

cv d'un travailleur handicapé

Selon les estimations douze millions de personnes en France présentent une situation de handicap. Seulement dans 85% des cas le handicap n’est pas visible. Pourtant, la place des personnes en situation dans le monde du travail se pose toujours.

Car à moins de postuler dans une entreprise spécifique comme un ESAT par exemple (Entreprise et service d’aide par le travail), postuler auprès d’un employeur est d’autant plus délicat lorsque l’on présente une situation de handicap visible. Il faut en outre savoir comment parler de son handicap dans un cv pour travailleur handicapé. Voici quelques conseils utiles.

Qu’est ce qu’une RQTH ?

Le but premier ici est d’adopter une attitude presque pédagogique avec son interlocuteur. Tout d’abord, en expliquant directement sur le CV, ce que signifient les termes RQTH, soit reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. Puis en face à face lors de l’entretien en mettant en avant vos atouts et votre capacité d’adaptation. N’hésitez pas à préciser qu’il existe des aides et services dédiés aux entreprises qui accueillent des personnes en situation de handicap.
De cette façon vous rassurerez votre interlocuteur sur votre situation.

Où et comment mentionner une RQTH

Il peut s’offrir à vous deux possibilités pour la mentionner: soit dans la lettre de motivation soit directement sur le CV. Cette dernière option peut servir à rendre « visible » une RQTH de plusieurs façons.
Pour faire apparaitre cette information mieux vaut le faire judicieusement: évitez de le mentionner en en-tête de votre CV. Surtout si vous ignorez à qui vous allez avoir à faire lors de l’entretien.

Choisissez plutôt la rubrique informations diverses pour mentionner votre RQTH. En procédant de cette manière vous pouvez également ajouter le type de handicap et s’il nécessite des aménagements.
L’employeur vous recevra en connaissance de cause principalement si votre handicap est visible. Vous pouvez également choisir de faire apparaitre votre RQTH de manière discrète en mentionnant dans vos loisirs la pratique du handisport, par exemple. Même si ce choix ne sera pas forcément très « lisible » pour le recruteur.

A l’inverse, si votre handicap n’est pas visible rien ne justifie de le mentionner. Ceci d’autant plus que c’est votre droit de ne pas en parler. Après tout seules doivent compter vos compétences et vos capacités.

Pour quelles raisons déclarer une RQTH ?

Il va de soi que cela reste votre choix de le déclarer ou pas, mais sachez que si vous le faites intelligemment comme mentionner plus haut, le recruteur ne devrait pas s’attarder là-dessus.
Néanmoins, pour éviter les éventuelles déconvenues il est conseillé de s’informer sur la politique de l’entreprise visée en matière de handicap. Ainsi vous saurez à la fois comment parler de votre situation et de quelle manière cela pourrait être reçu.

La première raison qui demande une déclaration claire d’une RQTH dans un cv pour travailleur handicapé vient du fait que vous ayez besoin d’aménagements pour votre poste. Que soit au niveau matériel (équipement spécial, ergonomie du poste de travail) ou du planning (temps de pause, volume horaire) le recruteur doit savoir ce qu’il l’attend. Si l’information n’est pas mentionnée l’employeur peut croire que votre handicap représente une contrainte véritable plus que cela n’est.

Une autre raison peut tout simplement tenir au fait que vous avez affaire à une entreprise qui cherche à employer des personnes en situation de handicap.

Au regard des options qui s’offrent à vous, il est avant tout essentiel de savoir mettre en avant vos capacités en y incluant votre situation de handicap.
Par exemple, si vous êtes malvoyant précisez à côté que vous pouvez vous servir d’un logiciel d’une loupe grossissante informatique.
Ne vous cantonnez pas à citer votre handicap, mais à dire de quelle manière vous parvenez à vous adapter. Votre interlocuteur verra que vous maîtrisez votre environnement tout en vous appuyant sur des compétences solides

Laisser un commentaire